Investir 10 000 € : où et comment faire ?

Plante qui pousse sur de l'argent-Investir 10 000 €

Vous avez 10 000 € à investir et vous cherchez comment faire cet investissement afin de le faire fructifier ? Assurément, il est difficile de savoir où investir 10 000 € quand on les a dans son portefeuille. Clair Finance dans cet article donne quelques solutions dans lesquelles vous pouvez placer vos 10 000 €.

Investir 10 000 € sur un livret épargne

Il est important d’avoir un fonds d’urgence avec un plan épargne qui permet de payer les imprévus comme une facture de garagiste, une perte d’emploi ou une hospitalisation. Placer 10 000 euros sur un compte livret épargne (livret A) peut-être judicieux.

Mais, ils sont également bien pour épargner de l’argent (investir à court terme) et l’utiliser pour des projets à court terme, par exemple, pour une moto, une voiture, des travaux, etc. L’argent que vous allez mettre de côté peut être conséquent et dépasser les plafonds de ces livrets qui ne sont pas fiscalisés avec un rendement de placement de 3 % : 

  • livret A : 22 950 € ;
  • LDDS : 12 000 €.

Vous devrez alors voir vers les livrets qui eux sont classiques et fiscalisés. L’avantage est qu’ils permettent de garder intact et disponible quand vous le souhaitez votre argent, et cela, à des taux nets d’impôt. C’est sûr, ils sont moins attractifs que les livrets réglementés, mais, ils offrent une rémunération, ce que le compte courant ne permet pas.

Les super livrets

Le mieux étant de se tourner vers les super livrets. Avec leurs taux dopants, Ils vont galvaniser la performance de votre placement. À court terme, c’est la meilleure option, car ils ont des taux bien supérieurs aux livrets réglementés. Les super livrets sont :

  • le Distingo qui a un taux de 4 % pendant quatre mois puis il passe à 3 % ;
  • le Cashbee qui lui aussi a un taux de 4 % pendant quatre mois puis il passe à 3 % ;
  • le Bfor+ qui est de BiforBank avec un taux de 5,5 % pendant six mois puis il passe à 1 %.

Certains de ces super livrets, proposent une prime de “Welcome” qui sont versées pour l’arrivée de nouveaux clients. Bien sûr, c’est suivant la somme minimum placée sur le livret.


Distingo

Il faudra prendre en compte, à ne pas trop épargner sur des placements qui sont sans risques. À moins que vous ayez besoin d’une somme importante à court terme. Comme nous l’avons plus haut, le livret A et le LDDS sont à 3 %. Ce qui fait qu’ils sont légèrement inférieurs à l’inflation qui elle est de 3,1 % en janvier de cette année. Par ce fait, il est conseillé d’investir 10 000 € mis de côté pour ne pas le voir s’ajuster à l’inflation et s’affaiblir dans le temps.

Investir 10 000 € en assurance-vie

C’est le placement préféré des Français, car il est accessible, flexible et il s’adapte à tous les investisseurs et tous les projets. Un contrat d’assurance-vie est composé de : 

UC ou unité de compte. Ils sont risqués, en effet, le capital fluctue au gré des marchés financiers en se positionnant sur les actions avec des titres vifs. Dans ces titres vifs, on retrouve : 

  • ETF ;
  • fonds ;
  • matières premières ;
  • produits structurés ;
  • obligations ;
  • SCI ;
  • SCPI.

Le fond euros ou l’investissement se fait pour la majorité en obligations. C’est peu rémunérateur, mais cela garantit le capital qui permet de récupérer l’argent versé.

L’idéal est le fond euros pour financer à court terme un projet et sécuriser son bénéfice. Comme on l’a vue, les UC sont risqués, mais ils sont plus rémunérateurs et peuvent être envisagés sur du moyen terme. Selon votre projet et les risques que vous voulez prendre, vous pourrez regarder entre les UC et les fonds euros.

Le choix du contrat

Pour bien investir 10 000 € en assurance-vie, il est crucial de choisir le bon contrat. Dans ce contrat, vous devez y trouver les produits dont vous avez besoin. Si vous souhaitez investir cette somme que dans les fonds euros, regardez les contrats qui le proposent. Si vous souhaitez investir dans les fonds euros et les UC, choisissez un contrat qui puisse vous permettre de profiter d’un bon rendement du fonds euros. Mais également d’une palette d’UC qui conviennent à vos besoins.

En investissant 10 000 € en assurance-vie, vous bénéficiez d’avantages fiscaux. En effet, au-delà de huit ans de contrat, si cela ne dépasse pas 150 000 €, l’imposition est de 24,7 % ou lieu de 30 %. L’abattement annuel pour une personne seule au-delà de huit ans est de 4 600 €. En plus, l’assurance-vie a aussi des avantages fiscaux lors de successions. Surtout, si les versements ont été faits sur le contrat avant que la personne ait 70 ans. Par ce fait, il est exonéré des droits de succession jusqu’à 150 000 €.

À savoir qu’une taxation forfaitaire est de 20 % au-delà de cette somme, puis elle passe à 31,25 % après 700 000 €. Si les versements sont réalisés après que la personne a 70 ans, le bénéficiaire est exonéré jusqu’à 30 500 €. Au-delà, de cette somme, la taxation est réalisée en fonction du barème de succession.

Investir 10 000 € en Bourse

Il est tout à fait possible de mettre 10 000 € en Bourse. Vous avez deux possibilités : 

Avec un PEA : 

Vous pouvez faire un investissement en ETF, fonds et titres vifs. Ainsi, bénéficier du marché boursier attrayant sur du long terme. Toutefois, il y a des contraintes qu’il faut considérer. Trouvez un courtier en Bourse qui vous propose les bons services et qu’il ne soit pas trop vorace en frais, car vous avez droit qu’à un seul PEA. À savoir qu’avec un PEA, vous pouvez investir 10 000 € que dans des sociétés qui se trouvent dans l’Union européenne. Mais également dans un état qui fait partie de l’espace économique européen ayant conclu une convention fiscale. Cette convention fiscale comporte une clause afin de combattre l’évasion et la fraude fiscale.

Mais, rassurez-vous, il est tout à fait possible de faire un investissement de 10 000 € sur des marchés éloignés avec les ETF. En effet, avec les ETF, vous pourrez vous positionner sur le marché américain. Si vous souhaitez investir 10 000 € sur un PEA, il sera plus malin de ne pas se contenter uniquement du marché européen. Mais aussi, du marché américain, par un souci de diversification.

Une fiscalité avantageuse

Avec un PEA, après cinq ans de détention, les profits sont exonérés d’impôts sur les plus-values. Cependant, les prélèvements sociaux qui sont de 17,2 % sur les bénéfices restent dus. Le PEA est un bon investissement en Bourse.

Avec un compte titres : 

Vous pouvez investir 10 000 € en Bourse avec un compte titre et faire du stock picking. Comme cela, vous pourrez investir dans n’importe quel pays du monde, dans l’action de : 

  • Apple ;
  • Tesla ;
  • Amazon ;
  • produits dérivés.

Vous devez prêter une attention sur le compte titre. En effet, il ne dispose pas d’avantages fiscaux comparés au PEA. Par conséquent, vos bénéfices sont taxé à 30 % au prélèvement unique forfaitaire (PFU).

Investir 10 000 € dans l’immobilier locatif avec les SCPI

Vous pouvez les placer dans l’immobilier avec les SCPI. Normalement, l’entrée est de cette somme ou plus. À savoir que vous pouvez faire un investissement de 10 000 € en achetant une part. Mais vous pouvez aussi investir vos 10 000 € en achetant dix parts de 1 000 €. C’est un bon moyen d’investir cette somme dans l’immobilier locatif. Comme cela, vous n’avez pas besoin de vous soucier de son entretien ou de son achat. La diversification du patrimoine est un autre avantage, car vous êtes le propriétaire de l’ensemble des biens de la SCPI. Divers biens selon la SCPI : 

  • entrepôts ;
  • bureaux ;
  • commerces ;
  • habitations.

Vous pouvez investir 10 000 € dans les SCPI dans toutes les régions de France, mais également dans d’autres pays.

Le niveau de risque

Il est bon de savoir que le positionnement n’est pas garanti en capital. Ce qui signifie, que vous pourriez revendre vos parts moins chères que lors de votre achat et donc subir une perte en capital.

Le rendement fluctue et donc n’est pas garanti, la raison pour laquelle le dividende peut aller vers le haut comme vers le bas. Et, pour finir, cela sera compliqué de trouver un investisseur prêt à racheter vos parts dans la journée. Vous devrez vous montrer patients ou descendre le prix.

Investir 10 000 € dans les produits dérivés

Vous pouvez investir cette somme d’argent dans l’or ou les cryptos avec les produits dérivés. Avec les ETC et les ETF vous vous positionnez sur les actifs via les produits dérivés. Les avantages sont : 

  • la revente est rapide ;
  • facilité de conserver les actifs ;
  • fiscalité simplifiée.

À l’inverse, les produits dérivés sont difficiles à manipuler. Ils peuvent par ailleurs subir l’ajustement d’un produit financier par rapport à l’actif, car il réplique les variations au quotidien (Beta-slippage).

En fin de compte, il est tout à fait possible d’investir 10 000 € dans différent type d’investissement. Que ce soit, dans un livret épargne, une assurance-vie, en Bourse avec un PEA et un compte titre. Mais, aussi dans l’immobilier locatif avec les SCPI et les produits dérivés comme l’or et les cryptos. Pour cela, vous devez bien vous renseigner auprès de votre courtier ou autre, afin d’avoir toutes les réponses à vos questions avant de vous lancer.

Livre investissez votre épargne
Investir selon vos projets, en diversifiant vos placements.
Site de netlinking Access Link

Laisser un commentaire

En savoir plus sur Clair Finance

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading